La chambre FPI Provence

Le mot du Président

En élaborant la loi du 3 janvier 1967 sur la vente en l’état futur d¹achèvement, le législateur mit en place le cadre juridique socle de notre métier.

Au fil des ans, renforcement des réglementations et textes législatifs, ainsi que professionnalisation des promoteurs regroupés pour leur immense majorité au sein d’une Fédération unique en 1971 (FNPC), allèrent de pair.

C’est pourquoi, seuls des promoteurs professionnels filiales de grands groupes nationaux ou promoteurs régionaux indépendants expérimentés, constituent les 40 adhérents de la Chambre de Provence de la FPI.

Et ceux-ci produisent près de 60 à 70 % des programmes immobiliers de logements et de bureaux dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, les Alpes de Hautes Provence et le Var.

La FPI Provence a un rôle multiple:

1. Partenaire reconnu des décideurs politiques, elle participe à toutes les réflexions notamment dans le cadre des PLH, des PLU….

2. Lieu d¹informations pour les consommateurs, elle les renseigne sur notre profession.

3. Lieu d’échanges et d’informations pour les adhérents, elle leur permet de se rencontrer et de sans cesse accroître leur professionnalisme.

C’est grâce à l’action de tous ceux qui m’ont précédé que la FPI Provence en est la aujourd’hui.

Permettez-moi donc de citer mes 11 prédécesseurs :

• Roger CASTELLA Un rôle fondateur.
• Pierre GUILLEMAIN qui lui a succédé en 1974.
• Georges RICHIER qui a œuvré pour restaurer l’image très négative du promoteur privé.
• Jean-Marie VEYRIÉ ensuite.
• François HURSON qui a développé les contacts avec les associations de consommateurs.
• Jacques CHOURGNOZ 1er président varois de la FNPC Provence.
• Pierre de MONTERA, qui a mis en place l’outil statistique des logements neufs, prémisse du futur OIP.
• Jean-François GABILLA a créé l’OIP ce qui a permis de gérer la crise de l’annulation du POS de la Ville de Marseille en 1995. En outre, sous sa conduite notre fédération a participé au renouveau de l’image de marque de Marseille avec l’organisation du printemps de l’immobilier en partenariat avec la FNAIM et la CNAB, et du congrès national de la FNPC en 2000.
• Philippe ROUX œuvre activement pour la promotion privée qui a toujours su répondre présent dans ce rôle essentiel qui est celui de loger les concitoyens et loger les entreprises.
• Patrick ALARY  s’implique sur plusieurs sujets vis à vis de la ville de Marseille (PTZ+, CPL, Recours des tiers, Développement durable).

            Il consolide les liens entre la chambre et les élus : Marseille, Pays d’Aix, Vaucluse et TPM.

Produire des immeubles neufs ne constitue pas un acte anodin. La construction ou la reconstruction des villes fait émerger de nouvelles formes urbaines qui influent sur le quotidien des citoyens en produisant de la cohésion ou des tensions sociales, de la convivialité ou du repliement sur soi, de la mixité ou de la gethoisation, du beau ou du laid, bref toute notre vie.

Aujourd’hui le développement des villes, la gestion de l’espace, l’approche environnementale, la révolution numérique, le déficit de la production de logements en particulier pour les actifs et les primo-accédants constituent des enjeux fondamentaux pour notre pays.

Notre région, dont l’attractivité n’a cessé de croître, au fil des années, exacerbe encore plus ces questions essentielles.

Quelles Villes ? Quelles Mixités ? Quelles formes urbaines ? Quelles densités ? Quelles verticalités ? etc……

Et quel rôle pour les promoteurs immobiliers privés ? Comment peuvent-ils notamment répondre au problème du logement dans son ensemble ?

Construire des logements et des bureaux indispensables à notre région pour son avenir, participer à la construction où a la reconstruction de véritables morceaux de ville, est le défi auquel chacun des promoteurs professionnels de la FPI Provence entend participer.

Stéphane PEREZ,

Président de la chambre FPI Provence